16 Sep

Chimères (Xian Moriarty)

chimere-num

Mai 1610.

Paris est en émoi suite à l’assassinat du roi Henri IV. Mais Hector n’a que faire des intrigues politiques qui secouent la capitale. Un homme à l’allure inquiétante a fait enlever ses sœurs et il est prêt à tout pour les retrouver.

Cependant, le bretteur est loin d’imaginer quels sombres desseins se jouent réellement dans les entrailles de la ville.

Détails techniques :

Editions Flammèche
Nouvelle – Format numérique
Parution le 1er juin 2014
Prix : 0.99€
Couverture de Vay – Illustration

Mon avis :

Chimères fait partie de mes achats pour l’opération du 1er septembre (le 1/9 j’achète un livre SFFFH francophone). J’ai le plaisir de figurer au sommaire de l’anthologie « Montres à toute vapeur » aux côtés de Xian. Je l’ai donc déjà lue et avait beaucoup apprécié sa Dame aux Hiboux. C’était l’occasion de la lire à nouveau !

On connait Xian pour son amour de l’Histoire. On ne sera donc pas étonné de retrouver ici certains personnages historiques bien connus (ou pas, scusez, je suis pas française et en plus je n’ai jamais eu cours d’histoire). Je ne jugerai donc pas cette facette de Chimères car je connais trop peu l’histoire de nos chers voisins. J’ai toutefois trouvé dommage qu’on ne s’embarque pas plus près de ces personnages et des intrigues politiques de l’époque.

A côté d’une mise en place réussie (quoique « racontant » plutôt que « montrant » un peu trop), l’intrigue happe le lecteur assez vite. Le mystère qui plane autour de ces disparitions inquiétantes n’est résolu qu’à la toute fin, une fin inattendue et… inhabituelle. Il manque par contre l’information cruciale du pourquoi, même si on en a une vague idée.

Bien bien bien. Xian, t’avais pas parlé de développer cet univers ?
Alors ? Ca vient ? 😉