17 Août

LADY FALKENNA – ÉPISODES 3 ET 4 (ALIZÉE VILLEMIN)

3ème épisode la série fantastique/steampunk Lady Falkenna de Alizée Villemin

Quart de couverture :

De retour au Domaine, Eve se remet lentement de ses blessures. Lorsque son commanditaire lui propose une nouvelle piste, elle saute sur l’occasion de se changer les idées, mais découvre alors un Val froid et distant, presque agressif. Simultanément, d’atroces meurtres défrayent les chroniques londoniennes….

 

Genre : Steampunk / Féerie
Editeur : Lune-Ecarlate
Nombre de pages : 68 (épisode III, version ebook), 68 (épisode IV, version ebook)
Prix : 1,49€ par épisode (le premier est gratuit)
Parutions : 1 épisode tous les 2 mois, 8 épisodes au total
Événement Facebook : pour tout savoir sur la série et ses sorties, c’est par là.

J’ai lu les épisodes III et IV de « Lady Falkenna » à la suite, et d’une traite, alors que j’avais déjà un pavé sur le feu. C’est dire si l’histoire m’a happée !

Que dire… c’est la digne suite des premiers épisodes. Toujours cette plume légère et agréable à l’œil, cette verve caractéristique de la Lady, un monde steampunk où les êtres de féerie côtoient vampires, loups-garous et êtres mécaniques. C’est un drôle de mélange qui semble « faire trop », mais c’est pourtant bien amené.

Lady Falkenna Episode 4L’intrigue, presque policière, commence à prendre une forme plus dynamique. La tension monte. Quelques secrets seront enfin dévoilés dans l’épisode IV, mais c’est sans compter sur les nouvelles questions qui taraudent le lecteurs dès les pages suivantes.

Mon seul regret est de retrouver un Nécromant taiseux, presque « faible ». Le voilà relégué au poste de figurant, lui, l’ennemi numéro un de Lady Falkenna. J’ai presque envie de dire : WTF, Alizée ?!

Enfin, j’imagine que nous le retrouverons au meilleur de sa forme dans les épisodes suivants, qu’il me tarde de découvrir.

Sachez qu’une version brochée regroupant les 4 premiers épisodes est désormais disponible chez Lune-Ecarlate pour 15,99 € et 5,49 € au format numérique. L’intégrale des 8 épisodes sortira en mars 2015.

Lu et chroniqué dans le cadre du challenge SFFF au féminin du Dragon Galactique.

10 Juil

Jamais 2 sans 3 …

Comme vous avez pu le constater hier sur Facebook, j’ai l’honneur d’être sélectionnée pour l’appel à texte d’Elenya dont le théme était « Héros » ! 🙂

Happy, je suis !

Photo : Voici les résultats tant attendus ! Vous avez été nombreux à répondre à notre dernier appel à textes de l'année. Merci à tous d'avoir participé. Bravo aux lauréats !

http://elenya-editions.com/site/concours_nouvelles

D’autant plus heureuse que je suis présente dans cette anthologie aux côtés de plusieurs amis à plume… heu… de plume : John Steelwood, Christophe Gallo, Sylvain Devaux et même notre voisin des Imaginales Davy Artero est parmi nous ! ^^

Sans oublier les invités d’honneur : Thomas Geha (rien que ça !) et SuperRemy Garcia.

Récap de mes sorties automnales :

Un chasseur sachant chasser… dans l’anthologie « Monstres à toute vapeur » des Editions Lune-Ecarlate (sortie en Septembre)

Mauvais plan dans l’anthologie « Héros » des Editions Elenya (sortie en Septembre)

Le Dragon Mécanique dans l’anthologie steampunk du Salon Fantastique, avec les Editions Elenya (sortie début novembre)

Steampunk - Collectif (ebook)Déjà paru :


Renaissance
dans l’anthologie « Steampunk » des Editions Elenya (disponible par ici au format relié ou bien en numérique)

Et après ?

C’est déjà pas mal, non ? 😀

Je continue bien entendu à répondre à des appels à textes, mais pour tout avouer, rien ne me tente actuellement.

A côté de ça, j’ai un (gros) projet sur lequel je dois plancher. Sortie prévue pour début 2015 si tout va bien.

Merci.

Cher bêta-lecteurs, tous autant que vous êtes, je ne vous remercierai jamais assez de votre aide inestimable ! Sans vous, je ne serais pas là où j’en suis aujourd’hui. Et ce n’est que le début, j’en suis sûre !

5 Mar

Lady Falkenna – épisodes 1 et 2 (Alizée Villemin)

Lady Falkenna Episode 1

Lady Falkenna – Eve pour les intimes – est une jeune femme au tempérament bien trempé. Chasseuse de l’occulte, elle quitte parfois son domaine niché au sein de l’Angleterre victorienne pour plonger dans un monde où l’emprise de la magie se révèle chaque jour plus importante, où les dragons griffent les ardoises parisiennes et les faëries dansent sur la Tamise…

On m’a demandé d’ajouter quelques détails techniques à mes chroniques. Why not ? Les voici :

Genre : Steampunk / Féerie
Editeur : Lune-Ecarlate
Nombre de pages : 84 (épisode I, version ebook), 57 (épisode II, version ebook)
Prix : l’épisode I est gratuit, le second l’est presque (1,49€)
Parutions : 1 épisode tous les 2 mois, 8 épisodes au total
Evenement Facebook : pour tout savoir sur la série et ses sorties, c’est par là. Poursuivre la lecture

9 Jan

Du sel sous les paupières (Thomas Day)

Saint-Malo, 1922. Sous la brume de guerre qui recouvre l’Europe depuis la fin de la Grande Guerre, Judicaël, seize ans, tente de gagner sa vie en vendant des illustrés. Mais, pour survivre et subvenir aux besoins de son grand-père, il lui arrive de franchir légèrement les bornes de la légalité. Jusqu’au jour où il rencontre la belle Mädchen. Et lorsque celle-ci disparaîtra, Judicaël fera tout pour la retrouver, en espérant qu’elle n’ait pas croisé la route d’un énigmatique tueur d’enfants surnommé le Rémouleur.

Ce titre ayant reçu d’excellentes critiques de la blogosphère, il m’intriguait pour son mélange des genres : steampunk, uchronie et mythologie celtique (voire fantasy ?). La soupe est bonne et loin d’être indigeste ! Poursuivre la lecture

23 Nov

La pucelle enfumée (Jean-Pierre Andrevon)

La Pucelle enfumée de Jean-Pierre ANDREVON« Puisque tu as précipité les démons en enfer à la pointe de ton épée, où elle est ?
– Quoi donc, mon enfant ?
– Ta foutue épée, bon sire Saint Michel. Et ta lance, ta hache, ta masse d’arme et tout le tintouin ?
– Jeanne, tu devrais savoir qu’un ange n’a point besoin de grossières armes moyenâgeuses pour vaincre les démons. La toute puissance nucl… »
Grimée en l’archange saint Michel, Maïssé, de l’agence Transtemps, est chargée d’une mission des plus simple : convaincre une jeune paysanne d’aller bouter les Anglais hors de France. Mais la jeune Jeanne Dart ne l’entend pas de cette oreille… Poursuivre la lecture

19 Nov

Steampunk (Didier Graffet & Xavier Mauméjean)

Capture

Emporté lors des Utopiales avec beaucoup de chance (c’était l’avant-dernier, et le dernier a été pris quelques secondes après!), j’ai pu avoir une dédicace de Xavier Mauméjean avec (encore une fois) beaucoup de chance ! En effet, j’avais raté son heure de dédicaces mais il se trouvait encore dans la salle, prêt à quitter les lieux pour prendre son train. Il a néanmoins accepté de me signer son oeuvre « et on va prendre le temps ! » m’a-t-il affirmé ! Poursuivre la lecture

3 Sep

Un exemplaire de « Steampunk » à gagner !

steampunkEncore Steampunk ? Steampunk par-ci, Steampunk par-là … OUI ! Mais cette fois, je vous propose d’en gagner un exemplaire (papier) !

A l’occasion de la sortie de ce recueil de genre Steampunk (nooon?!), où ma nouvelle « Renaissance » est publiée grâce aux Editions Elenya, je lance un petit concours pour en remporter une version brochée.

Comment participer ?

Il suffit d’aimer la page Facebook de La Magie des Mots, commenter la photo du recueil que vous apercevez sur cette même page et la partager un max (les instructions sont reprises sur ladite photo, sur la page Facebook).
Vous avez jusqu’au vendredi 20 septembre à 23h59 pour participer. Le samedi 21 septembre, un tirage au sort aura lieu et le vainqueur sera proclamé.

Qu’attendez-vous ? 😉

Cliquez sur « j’aime » + « commenter » + « partager » dans l’encart ci-dessus, c’est un raccourcis !

26 Août

Sortie : Steampunk (Editions Elenya)

SteampunkNous y voici !

Le recueil collectif de nouvelles « Steampunk » est enfin disponible à la pré-vente !

Douze nouvelles rédigées de douze claviers différents, dont le mien.

Ce recueil est le fruit d’un challenge d’écriture lancé au moins de juin 2013 par les Editions Elenya. Le but du jeu était de rédiger une nouvelle de style « Stempunk » (vous l’aurez deviné) en 24h chrono. Puisque le thème était connu d’avance, les organisateurs ont corsé le concours en y ajoutant une contrainte dévoilée aux inscrits à l’heure fatidique à laquelle ledit concours devait commencer.

La contrainte ? Une créature légendaire devait prononcer une formule magique, ou opérer un rituel, quelque part dans l’histoire contée. De plus, la nouvelle en question se devait d’avoir une chute inattendue.

La sortie, physique et numérique, est prévue pour le 9 septembre. Vous avez donc jusqu’à cette date pour bénéficier d’une remise de 5% pour votre pré-commande !

Je profite de ce petit article pour signaler que les Editions Elenya est une association à but non lucratif (loi 1901 pour les français). Toute jeune maison (mai 2013), elle a pour but de faire connaître les auteurs méritants à travers tous types de réseaux, mais également de les rémunérer avec un plus grand pourcentage que ce qui est d’habitude pratiqué sur le marché.

C’est donc dans le but d’offrir un max de visibilité à ses auteurs qu’Elenya a lancé un appel à don (contre petits cadeaux évidemment) sur Kisskissbankbank. Il ne reste qu’une dizaine de jour pour couvrir 24% de la somme demandée, qui servira à couvrir les frais d’imprimerie et les différents coûts liés aux salons littéraires auxquels l’association se présentera.

Autre actualité Elenienne :
Un nouvel appel à texte vient de voir le jour. Thème : des zombies pas comme les autres. Deadline : 20 septembre. Participation de 5€ requise.

Bon alors, vous attendez quoi pour passer commande du recueil Steampunk ?! (au fait, ma nouvelle s’intitule « Renaissance »)

15 Juin

Critique : La Chose du lac (Laurence Suhner)

La Chose du lac de Laurence SUHNERPuisque je me suis lancée dans la folle aventure du challenge des Editions Elenya, à savoir rédiger une nouvelle dans un univers Steampunk en 24h, j’ai parcouru le net à la recherche de nouvelle dédiée à ce genre que je connais, mais pas trop.

Je suis tombée sur une nouvelle publiée dans l’anthologie des Utopiales 2012, à savoir « La Chose du Lac », de Laurence Suhner. Disponible pour seulement 0,99€ sur ActuSF. J’ai donc fait abstraction à ma règle personnelle voulant que je ne débourse pas un sous pour le challenge JLNN. Pas grave, je réussirai à pondre 24 chroniques sur des lectures gratuites. Je compte celle-ci en bonus.

Au début du XXe siècle, dans la chaleur de l’été, la bonne société se repose dans un hôtel au bord du lac à Montreux. L’évènement, c’est la soirée qui sera donnée le lendemain. La comtesse Kochlinskaïa a promis d’y paraître avec un diamant exceptionnel. Un diamant qu’un célèbre voleur a, lui, promis de voler…

Nouvelle délicieusement steampunk, La Chose du Lac est signée de l’auteur de la série QuanTika.

 

Steampunk, hein ?
Non mais… c’est une blague ? Suffit-il vraiment que l’histoire se situe au début du XXe siècle et qu’il y ait un canon un peu étrange pour qualifier une nouvelle de « steampunk » ?
Pour moi, il en faut plus. Bien que je ne sois pas une pro des étiquettes, loin de là. Cette nouvelle penche bien plus du côté thriller fantastique.

L’atmosphère et l’écriture me font franchement penser à Arthur Conan Doyle et son célèbre Sherlock Holmes. L’époque et le langage n’y sont certainement pas étrangers. Les personnages sont distingués et possèdent un sens de la répartie qui m’a beaucoup plu. Bien que l’on devine assez vite où l’auteure veut nous emmener avec ces deux fils d’intrigues (le voleur, et la Chose), il n’y a qu’à la dernière page que l’on comprend ce qu’est vraiment cette Chose. Et là, j’avoue avoir eu un joli moment de surprise. Comme je les aime.

JLNN

Nouvelle lue et chroniquée dans le cadre du challenge JLNN de Lune.