16 Sep

Chimères (Xian Moriarty)

chimere-num

Mai 1610.

Paris est en émoi suite à l’assassinat du roi Henri IV. Mais Hector n’a que faire des intrigues politiques qui secouent la capitale. Un homme à l’allure inquiétante a fait enlever ses sœurs et il est prêt à tout pour les retrouver.

Cependant, le bretteur est loin d’imaginer quels sombres desseins se jouent réellement dans les entrailles de la ville.

Détails techniques :

Editions Flammèche
Nouvelle – Format numérique
Parution le 1er juin 2014
Prix : 0.99€
Couverture de Vay – Illustration

Mon avis :

Chimères fait partie de mes achats pour l’opération du 1er septembre (le 1/9 j’achète un livre SFFFH francophone). J’ai le plaisir de figurer au sommaire de l’anthologie « Montres à toute vapeur » aux côtés de Xian. Je l’ai donc déjà lue et avait beaucoup apprécié sa Dame aux Hiboux. C’était l’occasion de la lire à nouveau !

On connait Xian pour son amour de l’Histoire. On ne sera donc pas étonné de retrouver ici certains personnages historiques bien connus (ou pas, scusez, je suis pas française et en plus je n’ai jamais eu cours d’histoire). Je ne jugerai donc pas cette facette de Chimères car je connais trop peu l’histoire de nos chers voisins. J’ai toutefois trouvé dommage qu’on ne s’embarque pas plus près de ces personnages et des intrigues politiques de l’époque.

A côté d’une mise en place réussie (quoique « racontant » plutôt que « montrant » un peu trop), l’intrigue happe le lecteur assez vite. Le mystère qui plane autour de ces disparitions inquiétantes n’est résolu qu’à la toute fin, une fin inattendue et… inhabituelle. Il manque par contre l’information cruciale du pourquoi, même si on en a une vague idée.

Bien bien bien. Xian, t’avais pas parlé de développer cet univers ?
Alors ? Ca vient ? 😉

4 Fév

Etherval n°4 : Domini doni ?

CouvA4SmallR4Etherval
est une revue papier, numérique et audio dont la qualité s’affine de numéro en numéro. Partenaire du premier Challenge Francofou, Etherval renouvelle l’expérience cette année !

Après le temps (n°0), la trahison (n°1), le dessin (n°2) et la mer (n°3), c’est au tour du don d’être le thème de ce quatrième numéro.

 

Détails techniques

Revue Etherval
7 € par numéro en version papier (format magasine)
3 € par numéro en version électronique en couleur (pack audio offert)
Possibilité d’acheter les nouvelles à la pièce
348 pages pour la version électronique Poursuivre la lecture

11 Nov

Folie(s) (les artistes fous)

Après la Fin du Monde et les Sales Bêtes, les Artistes Fous ont lancé une anthologie sur un sujet qui leur parle particulièrement : la folie. Voici donc un recueil de 18 textes échappés de l’asile.

Détails techniques

Edition des Artistes Fous
Paru en avril 2014
368 pages
Prix : 15€ papier (illustrations en couleur), ebook GRATUIT (pourquoi s’en priver ?)
Plus d’infos sur leur site

  1. Préface (Sébastien “Herr Mad Doktor” Parisot)
  2. Nuit Blanche (Sylvie Chaussée, illustré par Cham)
  3. La couleur de la folie (Éric Udéka Noël, illustré par cAmille)
  4. Cauchemars (Maniak, illustré par Xavier Deiber)
  5. Coccinelles (Émilie Querbalec, illustré par Merrion)
  6. Le même sang coule dans mes veines (NokomisM, illustré par Ana Minski)
  7. Marie-Calice, Missionnaire de l’extrême (Nelly Chadour, illustré par ARZH)
  8. La nuit où le sommeil s’en est allé (Cyril Amourette, illustré par NikoEko)
  9. Entre-deux (Louise Revoyre, illustré par Maniak)
  10. La convenance de la bête (Leith, illustré par Corvis et FloatinG)
  11. C15 (Herr Mad Doktor, illustré par Stabeor Basanescu, Cooke et Martin Lopez)
  12. Jour gras (Southeast Jones, illustré par StanleyGrieves et Kenzo Merabet)
  13. Le maître des bélougas (Julie Conseil, illustré par Sophie Clair)
  14. La maman de Martin (Morgane Caussarieu, illustré par Venom et Nelly Chadour)
  15. Europe (Pénélope Labruyère, illustré par Deadstar)
  16. Sanguines (Adam Roy, illustré par Fred Wullsch)
  17. Transfert (Julien Heylbroeck)
  18. Les soupirs du voyeur (Corvis, illustré par Margaux Coste et Corvis)
  19. Le décalage (Ludovic Klein, illustré par Kinglizard)
Mon avis

Demandez plutôt au monsieur en blouse blanche. Moi, je suis fichue.

Je dois bien avouer que sur ces 18 nouvelles, je m’attendais à ne pas aimer la moitié. Finalement, j’ai du mal à en citer une qui m’ait vraiment déplu.

Cette anthologie rassemble toutes sortes de textes : de la « littérature blanche » à la pure SF en passant par le Fantastique et l’Horreur. Le tout est plutôt bien équilibré, il y en a pour tous les goûts.

C15Je retiens particulièrement « C15 » de Herr Mad Doktor, dont j’avais déjà adoré Tau dans Sales Bêtes! Le « C one five » est désormais ancré dans les mœurs des new-yorkais. Il s’agit d’un quart d’heure pendant lequel tout est permis. Absolument tout. Rien ne vous sera reproché durant ce quart d’heure de folie qui peut débuter à tout instant.
Belle analyse de notre monde et de ses dérives. Une plume toujours aussi plaisante à lire. Je me réjouis de lire la prochaine anthologie des Artistes Fous rien que pour relire cet auteur.

« La nuit où le sommeil s’en est allé » de Cyril Amourette est juste excellent. Il nous dépeint un monde qui ne dort plus, une humanité qui évolue au fil de ces nuits blanches contiguës jusqu’à… jusqu’à quoi ?
Voici une forme de folie traitée de façon inattendue, mais avec brio.

« La Maman de Martin » de Morgane Caussarieu conte l’histoire d’une mère qui n’est pas certaine d’aimer son enfant, cette chose qui braille et qui grandit, se développe tardivement. Un drame familial qui tourne au cauchemar. De l’enfant ou de la mère, lequel est-il devenu fou ?

europe« Europe » de Pénélope Labruyère est la plus longue nouvelle de cette anthologie. C’est également la seule de Science-Fiction. En 7 ans, l’équipage de la navette spatiale en voyage pour Europe, le satellite de Jupiter, a eu le temps de faire connaissance. Enfin arrivés à destinations, ils se mettent à faire d’étranges cauchemars peuplés d’êtres gris.
Si je m’attendais un peu au déroulement du scénario, je dois avouée m’être prise au jeu et avoir dévoré cette nouvelle. Bonne gestion du suspense !

Je ne vais pas m’étendre sur chaque nouvelle. Il y en a qui, si elles sont pourtant bien rédigées, m’ont laissées de marbre. D’autres pour lesquelles j’ai été enthousiaste, mais pas au même point que pour celles citées ci-dessus.

En bref, Folie(s) est une anthologie pleine de surprises et qui traite le sujet de 18 façons différentes. Une bonne façon de découvrir des auteurs francophones de talent, et je ne dis pas cela parce que les Artistes Fous sont partenaires du Challenge Francofou ! Je n’ai pas été déçue de Sales Bêtes! et je ne le suis pas plus de Folie(s). Il me tarde de découvrir leurs autres oeuvre !

challenge francofou 25

Lu et chroniqué dans le cadre du challenge francofou !

10 Juil

Jamais 2 sans 3 …

Comme vous avez pu le constater hier sur Facebook, j’ai l’honneur d’être sélectionnée pour l’appel à texte d’Elenya dont le théme était « Héros » ! 🙂

Happy, je suis !

Photo : Voici les résultats tant attendus ! Vous avez été nombreux à répondre à notre dernier appel à textes de l'année. Merci à tous d'avoir participé. Bravo aux lauréats !

http://elenya-editions.com/site/concours_nouvelles

D’autant plus heureuse que je suis présente dans cette anthologie aux côtés de plusieurs amis à plume… heu… de plume : John Steelwood, Christophe Gallo, Sylvain Devaux et même notre voisin des Imaginales Davy Artero est parmi nous ! ^^

Sans oublier les invités d’honneur : Thomas Geha (rien que ça !) et SuperRemy Garcia.

Récap de mes sorties automnales :

Un chasseur sachant chasser… dans l’anthologie « Monstres à toute vapeur » des Editions Lune-Ecarlate (sortie en Septembre)

Mauvais plan dans l’anthologie « Héros » des Editions Elenya (sortie en Septembre)

Le Dragon Mécanique dans l’anthologie steampunk du Salon Fantastique, avec les Editions Elenya (sortie début novembre)

Steampunk - Collectif (ebook)Déjà paru :


Renaissance
dans l’anthologie « Steampunk » des Editions Elenya (disponible par ici au format relié ou bien en numérique)

Et après ?

C’est déjà pas mal, non ? 😀

Je continue bien entendu à répondre à des appels à textes, mais pour tout avouer, rien ne me tente actuellement.

A côté de ça, j’ai un (gros) projet sur lequel je dois plancher. Sortie prévue pour début 2015 si tout va bien.

Merci.

Cher bêta-lecteurs, tous autant que vous êtes, je ne vous remercierai jamais assez de votre aide inestimable ! Sans vous, je ne serais pas là où j’en suis aujourd’hui. Et ce n’est que le début, j’en suis sûre !

11 Déc

Stellaire (recueil des Editions Elenya)

Il était temps que je le lise, n’est-ce pas ? Et bien c’est enfin chose faite !

Stellaire - CollectifLa pléiade « Stellaire » d’Elenya Éditions regroupe onze écrivains, brillants, uniques et surprenants.

Onze nouvelles qui vous feront voyager à la vitesse de la lumière, chacune dans son univers singulier parsemé d’étoiles.

Car c’est bien ainsi que la première rencontre d’Elenya avec ses auteurs se devait d’être : stellaire. Pour illuminer les imaginaires de chacun et ouvrir le chemin vers vos rêves.

 Ce recueil comporte les onze textes lauréats du premier concours de nouvelles à chute proposé par Elenya Éditions sur le thème « Stellaire ». Poursuivre la lecture

2 Déc

Le rêve du prunellier (Rozenn Illiano)

Entends le chant des trains, et les cris d’une Reine des Neiges en furie, et le bruissement des arbres hybrides. Écoute les prières fiévreuses d’une dame d’hiver en péril, l’écho d’un bec de corneille qui cogne à la fenêtre, le bruit sourd d’un corps chutant d’un gratte-ciel. Écoute le silence des mondes qui s’entrechoquent, et le vacarme d’une graine qui grandit, bien cachée sous le bitume… Poursuivre la lecture

19 Nov

Steampunk (Didier Graffet & Xavier Mauméjean)

Capture

Emporté lors des Utopiales avec beaucoup de chance (c’était l’avant-dernier, et le dernier a été pris quelques secondes après!), j’ai pu avoir une dédicace de Xavier Mauméjean avec (encore une fois) beaucoup de chance ! En effet, j’avais raté son heure de dédicaces mais il se trouvait encore dans la salle, prêt à quitter les lieux pour prendre son train. Il a néanmoins accepté de me signer son oeuvre « et on va prendre le temps ! » m’a-t-il affirmé ! Poursuivre la lecture

5 Nov

Sale n… (Ted Kosmatka)

L’existence d’une autre race humaine, celle des Néandertaliens, est un sujet qui fascine bon nombre d’auteurs dont Ted Kosmatka, un ancien employé d’une aciérie qui n’a pour l’instant publié que des nouvelles. Avec Sale n…, il livre un texte antiraciste qui prend des allures d’histoire de vengeance, un récit choc qui s’appuie sur des bases bien réelles (comme l’explique l’auteur dans l’interview qui suit la nouvelle) et qui tisse un motif malheureusement encore familier aux habitants de la Terre au XXIe siècle.

Sale n… est une nouvelle disponible gratuitement par ici. Comme précisé dans le texte introductif d’Angle Mort, le sujet n’est autre que le racisme, encore trop présent à l’heure actuelle. Poursuivre la lecture

28 Oct

Punk’s Not Dead, Anthelme Hauchecorne

Voici un recueil (ou « cercueil » comme le nomme l’auteur) de nouvelles pas comme les autres. À tous points de vue. L’auteur français Anthelme Hauchecorne nous prouve à travers les treize nouvelles de son second recueil qu’il a plusieurs plumes dans son encrier.

Quart de couverture :

Soyez réalistes. Exigez l’impossible !

À quoi l’Apocalypse ressemblerait-elle, contée par un punk zombi ?
Qu’adviendrait-il si le QI des Français se trouvait d’un coup démultiplié ? Un grand sursaut ? Une nouvelle Révolution, l’an 1789 version 2.0 ?
Est-il bien sage pour un succube de s’amouracher d’un simple mortel ?
Les gentlemen du futur pourront-ils régler leurs querelles au disrupteur à vapeur, sans manquer aux règles de l’étiquette ?
Et si La Mort s’accordait un repos mérité ? Poursuivre la lecture

23 Oct

Publication de « Liberty » par les Editions L’Imaginarius !

Après le Steampunk vient la Science-Fiction !

J’ai l’immense honneur d’avoir été sélectionnée par le jury des Editions L’Imaginarius avec ma nouvelle « Liberty« , pour l’appel à texte « Histoires de robots et cyborgs » !

Huit textes seront sélectionnés pour ce numéro 5. A l’heure actuelle, seuls les quatre premiers textes sont connus :

– Evolution
– Faites de beaux rêves
– Liberty
– Percefir ne sait pas convertir

Les quatre autres nouvelles à être publiées seront officiellement annoncées en fin de semaine.

La date de parution de l’ebook (gratuit, je vous le rappelle) n’est pas encore fixée, mais devrait être endéans le 10 novembre 2013.

Je rappelle aussi aux blogueurs que cette revue ne comporte que des textes d’auteurs francophone et qu’elle peut donc être lue et chroniquée dans le cadre du Challenge Francofou 😉 (Et personnellement, toute critique négative et argumentée est plus que bienvenue ! Ce n’est donc pas une raison.)