9 Août

Le Trône de Fer – Intégrale 4 (GRR Martin)

 Spitch personnel :

Les Lannister, bien que désormais amputés de plusieurs membres, sont plus que jamais cramponnés au Trône de Fer. Mais c’est sans compter la naissance d’autres Roi et Reines à travers le monde. Les pions se déplacent, se transforment en vue de progressions inattendues. Les chemins sont ardus pour chacun, d’autant plus que l’hivers vient.

Détails techniques :

17,50 € au format poche
894 pages (au format poche)
Editions J’ai Lu (pour le format poche)

Difficile d’aborder ce livre sans faire de spoiler, mais je vais tenter le coup… en commençant par les dernières pages :
GRR Martin s’adresse à nous, lecteurs impatients, nous révélant qu’une partie des personnages principaux n’ont eu droit à aucun chapitre dans l’intégrale 4 mais seront bien présents dans l’intégrale 5, qui se déroule en parallèle.
Nous suivons ainsi majoritairement des personnages féminins : Cersei, Brienne, Arya, Alayne, Asha, Sansa, Arianne. Jaime et Samwell sont là aussi et de temps en temps, de »nouveaux » personnages font leur apparition.

Bien que cet intégrale 4 soit moins palpitante que la précédente, la fin laisse deviner quelques passages jubilatoires. Le temps des changements est venu et ce, pour chaque personnage.
S’il y a déjà beaucoup de Rois en lice pour le Trône de Fer, les Reines ne sont pas en reste et elles aussi, jouent au jeu du Trône. On découvre ici de fortes personnalités, comme Arianne de Dorne. Mais un caractère bien trempé suffit-il à déjouer le destin ?

Si je me suis ennuyée sur certains chapitres, j’avoue qu’avec un peu de recul, les pièces commencent à s’assembler pour former une oeuvre qu’il me tarde de contempler dans son ensemble.

Vivement la suite.

 

Chronique dans le cadre du challenge « Pavé de l’été » de Brize.