8 Sep

La Belgariade – tome 2 (David Eddings)

La Belgariade (D. Eddings)Quart de couverture – La Belgariade : la reine des sortilèges

Horreur! Le dieu pervers, Torak, va s’éveiller ! Les temps sont venus, l’univers vacille et Belgarath se hâte : il n’est que temps de retrouver l’Orbe d’Aldur, le joyau du destin, qui peut sauver les hommes de la colère des dieux. De la brumeuse Arendie à la putride Nyissie, patrie des Hommes-Serpents, Belgarath entraîne Garion sur une route semée d’embûches. Garion, le petit paysan qui n’a jamais cru aux sorts, ne sent pas la haine qui le menace, ne comprend pas ces femmes qui se pressent autour de lui : une pour l’instruire, une pour le séduire, une pour le réconcilier avec les pouvoirs dont il ne veut pas… Est-ce lui, l’Enfant de Lumière, le descendant des rois de Riva, l’enfant marqué par les présages, de toute éternité, pour affronter Torak ? Poursuivre la lecture

5 Août

Critique : webzine Absinthe n°3

Encore un webzine ?!

Oui. C’est gratuit, plein de belles illustrations et de petits textes d’auteurs à découvrir et c’est aussi très vite lu. Alors quand j’en trouve un qui tourne autour de la SFFF, je n’hésite pas !

Je découvre Absinthe avec son n°3 dont le thème est « l’Habit ne fait pas le Héros ». Alors eux, ils font fort. Un webzine par mois ! Ce qui signifie : plein d’appels à textes. Miam.

Je suis donc en retard pour ma chronique sur le n°3 puisque le n°4 est déjà sorti et que le n°5 ne va pas tarder. Mais qu’importe ! Encore une fois, je ne donnerai mon avis (très personnel) que sur les nouvelles. Sachez toutefois qu’un petit texte sur le « génie créatif » suit l’édito et est très révélateur sur « la vie d’artiste ». Toute une liste de poèmes suivent les nouvelles, mais, n’étant pas le moins du monde versée dans cet art, je préfère m’abstenir d’en parler. A vous de les découvrir. Poursuivre la lecture