7 Oct

L’Evangile Cannibale (Fabien Clavel)

Aux Mûriers, l’ennui tue tout aussi sûrement que la vieillesse. Matt Cirois, 90 ans et des poussières, passe le temps qu’il lui reste à jouer les gâteux. Tout aurait pu continuer ainsi si Maglia, la doyenne de la maison de retraite, n avait vu en rêve le fléau s abattre sur le monde. Et quand, après quarante jours et quarante nuits de réclusion, les pensionnaires retrouvent la lumière et entrent en chaises roulantes dans un Paris dévasté, c’est pour s’apercevoir qu’ils sont devenus les proies de créatures encore moins vivantes qu’eux. Que la chasse commence…

Fabien Clavel, lauréat d’une douzaine de prix et auteur d’une vingtaine de romans, est l’une des voix les plus connues de l imaginaire. Sa plume caméléon s’adapte à sa volonté d’en explorer tous les sous-genres. Avec L’Évangile cannibale, il revisite le mythe du zombie et du survival dans un roman court, rythmé et caustique. Poursuivre la lecture

11 Nov

Folie(s) (les artistes fous)

Après la Fin du Monde et les Sales Bêtes, les Artistes Fous ont lancé une anthologie sur un sujet qui leur parle particulièrement : la folie. Voici donc un recueil de 18 textes échappés de l’asile.

Détails techniques

Edition des Artistes Fous
Paru en avril 2014
368 pages
Prix : 15€ papier (illustrations en couleur), ebook GRATUIT (pourquoi s’en priver ?)
Plus d’infos sur leur site

  1. Préface (Sébastien “Herr Mad Doktor” Parisot)
  2. Nuit Blanche (Sylvie Chaussée, illustré par Cham)
  3. La couleur de la folie (Éric Udéka Noël, illustré par cAmille)
  4. Cauchemars (Maniak, illustré par Xavier Deiber)
  5. Coccinelles (Émilie Querbalec, illustré par Merrion)
  6. Le même sang coule dans mes veines (NokomisM, illustré par Ana Minski)
  7. Marie-Calice, Missionnaire de l’extrême (Nelly Chadour, illustré par ARZH)
  8. La nuit où le sommeil s’en est allé (Cyril Amourette, illustré par NikoEko)
  9. Entre-deux (Louise Revoyre, illustré par Maniak)
  10. La convenance de la bête (Leith, illustré par Corvis et FloatinG)
  11. C15 (Herr Mad Doktor, illustré par Stabeor Basanescu, Cooke et Martin Lopez)
  12. Jour gras (Southeast Jones, illustré par StanleyGrieves et Kenzo Merabet)
  13. Le maître des bélougas (Julie Conseil, illustré par Sophie Clair)
  14. La maman de Martin (Morgane Caussarieu, illustré par Venom et Nelly Chadour)
  15. Europe (Pénélope Labruyère, illustré par Deadstar)
  16. Sanguines (Adam Roy, illustré par Fred Wullsch)
  17. Transfert (Julien Heylbroeck)
  18. Les soupirs du voyeur (Corvis, illustré par Margaux Coste et Corvis)
  19. Le décalage (Ludovic Klein, illustré par Kinglizard)
Mon avis

Demandez plutôt au monsieur en blouse blanche. Moi, je suis fichue.

Je dois bien avouer que sur ces 18 nouvelles, je m’attendais à ne pas aimer la moitié. Finalement, j’ai du mal à en citer une qui m’ait vraiment déplu.

Cette anthologie rassemble toutes sortes de textes : de la « littérature blanche » à la pure SF en passant par le Fantastique et l’Horreur. Le tout est plutôt bien équilibré, il y en a pour tous les goûts.

C15Je retiens particulièrement « C15 » de Herr Mad Doktor, dont j’avais déjà adoré Tau dans Sales Bêtes! Le « C one five » est désormais ancré dans les mœurs des new-yorkais. Il s’agit d’un quart d’heure pendant lequel tout est permis. Absolument tout. Rien ne vous sera reproché durant ce quart d’heure de folie qui peut débuter à tout instant.
Belle analyse de notre monde et de ses dérives. Une plume toujours aussi plaisante à lire. Je me réjouis de lire la prochaine anthologie des Artistes Fous rien que pour relire cet auteur.

« La nuit où le sommeil s’en est allé » de Cyril Amourette est juste excellent. Il nous dépeint un monde qui ne dort plus, une humanité qui évolue au fil de ces nuits blanches contiguës jusqu’à… jusqu’à quoi ?
Voici une forme de folie traitée de façon inattendue, mais avec brio.

« La Maman de Martin » de Morgane Caussarieu conte l’histoire d’une mère qui n’est pas certaine d’aimer son enfant, cette chose qui braille et qui grandit, se développe tardivement. Un drame familial qui tourne au cauchemar. De l’enfant ou de la mère, lequel est-il devenu fou ?

europe« Europe » de Pénélope Labruyère est la plus longue nouvelle de cette anthologie. C’est également la seule de Science-Fiction. En 7 ans, l’équipage de la navette spatiale en voyage pour Europe, le satellite de Jupiter, a eu le temps de faire connaissance. Enfin arrivés à destinations, ils se mettent à faire d’étranges cauchemars peuplés d’êtres gris.
Si je m’attendais un peu au déroulement du scénario, je dois avouée m’être prise au jeu et avoir dévoré cette nouvelle. Bonne gestion du suspense !

Je ne vais pas m’étendre sur chaque nouvelle. Il y en a qui, si elles sont pourtant bien rédigées, m’ont laissées de marbre. D’autres pour lesquelles j’ai été enthousiaste, mais pas au même point que pour celles citées ci-dessus.

En bref, Folie(s) est une anthologie pleine de surprises et qui traite le sujet de 18 façons différentes. Une bonne façon de découvrir des auteurs francophones de talent, et je ne dis pas cela parce que les Artistes Fous sont partenaires du Challenge Francofou ! Je n’ai pas été déçue de Sales Bêtes! et je ne le suis pas plus de Folie(s). Il me tarde de découvrir leurs autres oeuvre !

challenge francofou 25

Lu et chroniqué dans le cadre du challenge francofou !