26 Mai

Critique : Le Cycle d’Ardalia – tome 2 (Alan Spade)

couv_eau_turquoise_face_avantQuart de couverture :

Le long de la Grande Déchirure et au cœur du volcan Ixal, Valsshyk l’Immolé s’agite. Les créatures corrompues par ses miasmes purulents se font chaque jour plus nombreuses. Entre les murs ardents de Sinista luisent les glaives, haches et lances d’ambreroche d’une armée de réprouvés. Le jour s’approche où le nexus retenant encore le Dieu sombre s’effondrera. Alors, les nylevs surgiront des abysses… Messagers du destin, Pelmen, Xuven, Teleg, Elisan-Finella et Lominan s’empressent. Hélas ! Bientôt éclatent des dissensions et les chemins se séparent. Qui, des enfants d’Aoles ou de Malia, parviendra à avertir le monde d’Ardalia du péril ? Au moment d’affronter les serviteurs du Feu sacré, le souffle d’Aoles et le pouvoir de l’Eau turquoise suffiront-ils ?

J’achève ma lecture quelques jours à peine avant la sortie du troisième et dernier tome de ce cycle. Si c’est pas beau, ça ? Poursuivre la lecture

21 Jan

Critique : Le Cycle d’Ardalia – tome 1 (Alan Spade)

Alan Spade
Le Souffle d’Aoles

Le cycle d’Ardalia
Tome 1

le-souffle-d-aolesQuart de couverture :
Tanneur de son état, Pelmen vient d’atteindre son âge d’hevelen et rêve d’émancipation — désir qui s’est jusqu’à présent heurté à l’inflexibilité de son père. Lorsque son unique soutien, le menuisier Galn Boisencroix, décide de partir s’installer dans une autre ville avec sa famille, Pelmen doit faire un choix.

Mais en s’efforçant d’échapper à son sort, ne risque-t-il pas d’attirer sur lui l’attention des forces occultes qui entendent bouleverser l’équilibre du monde ? Face à elles, son courage et sa maestria avec un arc ne suffiront pas. Pour s’accrocher aux rênes de son destin, il lui faudra maîtriser le Souffle d’Aoles. Poursuivre la lecture