10 Nov

Salon Fantastique & Utopiales

Le weekend dernier était chargé. Vraiment.

Comme vous le savez, il y avait deux salons littéraires d’importance en ce premier weekend du mois de novembre : le Salon Fantastique à Paris et les Utopiales à Nantes.

Malheureusement, les deux salons se déroulant aux mêmes dates, j’ai raté pas mal de choses côté Utopiales. Mais ça n’est que partie remise !

Douée comme je suis, j’ai oublié mon appareil photo dans la voiture. Pour les deux salons. Enfin je n’étais pas seule… donc nous sommes trois à avoir le cerveau mou. Heureusement, d’autres personnes y ont pensé pour nous (dont Lanto des Editions Elenya, merci !). Les quelques photos ci-dessous ne sont donc pas de moi. Si les propriétaires veulent que je les retire, no soucis, qu’ils me le disent et ça sera fait.

Salon Fantastique, le 2 novembre 2013 :

De gauche à droite : Laurent Femenias, moi, Muriel Ele, et derrière Carine Roucan.
Stand des éditions Elenya.
Monia Sommer, Laurent Pendarias, moi en pleine action, Muriel Ele, Pierre Dupuis.

Et comme je n’ai pas la place de vous mettre toutes les photos, je vous invite à faire un tour sur Facebook ou vous retrouverez l’ambiance du salon !

Hormis ma présence au stand des éditions Elenya, j’ai aussi fait la rencontre d’Anthelme Hauchecorne. Le très sympathique auteur du cercueil de nouvelles « Punk’s not dead », auprès duquel je me suis offerte « Âmes de verre ». Je n’ai malheureusement pas pu rencontre moi-même Olivier Peru, mais mon zom s’est fait un plaisir d’acquérir « Druide », qu’il m’a fait dédicacer d’un joli dessin (que vous verrez quand je chroniquerai le livre).

Les Utopiales 2013

Le dimanche 3 novembre, c’est en touriste que je me suis rendue aux Utopiales de Nantes. Toute première visite dans cette ville qui est tout de même jolie à voir.

J’avais fait ma liste d’achats, je ne devais normalement prendre que 3 livres mais j’ai craqué pour un quatrième. L’envie m’aurait poussé à repartir avec la moitié des livres présents, mais ma raison a pris le dessus (heureusement pour mon porte-feuille, déjà mal en point après un weekend pareil).

Orson Scott Card

J’y ai fait la rencontre du très controversé Orson Scott Card (pourtant très sympathique, et très étonné/enchanté que j’aie son livre « comment écrire de la SF et de la Fantasy »). Il m’a dédicassé « La stratégie Ender« , déjà chroniqué sur ce blog.

 

Malheureusement, je suis arrivée juste après la scéance de dédicasse de Xavier Mémeaujean. Cependant, il était encore présent (mais prêt à partir) et a très gentiment accepté de me dédicacer son excellent « Steampunk, de vapeur et d’acier », qu’il a rédigé sur base des très belles illustrations de Didier Graffet. Chronique à venir dans les jours prochains.

Le taiseux Pierre Bordage m’a quant à lui signé « Abzalon ». Pour les autres, les auteurs n’étaient malheureusement pas présents.

Voici donc le détail de mes achats de ce weekend littéraire :

DSCF1195

Les Utopiales, c’était aussi l’occasion d’écouter de multiples conférences sur des thèmes divers liés à l’écriture. Approche très intéressante.
C’était aussi la découverte de nouvelles technologies, comme l’exosquelette (que je croyais encore à l’état de SF), la « réalité améliorée » permettant par exemple de modifier les couleurs d’une voiture sur un écran et ce en temps réel et de façon très crédible, mais aussi la rencontre du petit robot Nao, censé envahir les maisons de repos dans un futur plus ou moins proche.

Je n’ai pas de photo ou de vidéo à vous montrer, hormis pour Nao. Il s’agit d’un reportage et non de la démonstration du robot dansant sur Thriller ou Gangnam Style, mais c’est instructif et impressionnant : http://www.universcience.tv/video-nao-le-robot-qui-communique-5808.html

En bref, un weekend chargé mais très réussi et des lectures à venir pleines de promesses. Je reviendrai ^^

2 réflexions au sujet de « Salon Fantastique & Utopiales »

  1. Je l’ai aussi « comment écrire de la sf et de la fantasy », trouvé en seconde main chez un célèbre bouquiniste bruxellois, il y a des années. Très intéressant, même quand on n’écrit pas. Il s’est amusé sur sa page dis donc Orson Scott Card 😀
    En espérant qu’on puisse se croiser l’an prochain ^^

Laisser un commentaire