13 Mar

Provocation policière (Rose Berryl)

Provocation Policière de Rose Berryl« … je la voyais me traquer comme une bête sauvage, son flingue pointé devant elle. Elle ignorait où je me cachais et encore plus que je la suivais du regard. »

Georgia Soriano est une femme comme les autres, avec ses pulsions, ses fantasmes et ses peurs, qui, depuis son renvoi de la police londonienne, sème derrière elle des indices à l’attention de son ancienne collègue, pour qui elle voue un véritable amour passionnel. Un véritable jeu de piste entre justice et crime, dont seul le temps déterminera l’issue.

Genre : Thriller
Editeur : Lune-Ecarlate
Nombre de pages : 30 (version ebook)
Prix : 1,49€ (lien direct pour l’achat)
Facebook : Rose Berryl
Page web de l’auteure

J’ai fait la rencontre de Rose Berryl à travers sa saga Fantasy « Damendyn« , dont j’ai lu les deux premiers tomes et viens de découvrir qu’il y en a désormais 4 et un 5ième à venir ! O_O

C’est donc avec un certain plaisir que je retrouve Rose Berryl, auteure belge de surcroît, dans cette nouvelle aux aspects de sombre thriller.

Nous suivons donc le personnage torturé et un peu barge de Georgia. Un Dexter féminin… en moins propre. Amoureux du glauque, vous trouverez ici votre bonheur.
Mais en dehors des faits et gestes de Georgia, c’est à sa psychologie que l’on s’accroche. Que veut-elle ? Que va-t-elle faire pour l’obtenir ? Comment en est-elle arrivée là ?

Quelque part, on s’attache à ce personnage hors de toute bienséance. Et puis vient la chute. Cette fin terrible. Non mais qu’est-ce que c’est que ça pour une fin ? Là, j’avoue, si l’ensemble de la nouvelle m’a plutôt emballée, moi qui ne lit jamais de polar, la fin a sapé mon enthousiasme.
J’ai eu l’impression qu’il manquait quelque chose. Un sentiment de « tout ça pour ça ? ». Je comprends qu’il ne pouvait en être autrement, mais peut-être une conclusion plus détaillée aurait-elle été bienvenue.

En bref : une nouvelle policière aux passages un peu trash qui se lit vite et bien, mais qui laisse sur sa faim.

Laisser un commentaire