3 Jan

Les Chaotides (Christophe Gallo)

chaotidesPlonger dans le vide des Chaotides c’est découvrir un monde où le fantasme trouble la réalité. C’est exciter son âme de voyeur compatissant. S’enchaîner à la noirceur et la douleur. Se perdre dans les tourbillons d’une écriture acérée autant qu’évocatrice.
Puis se sortir de cet abîme. Ébranlé mais immaculé.

Détails techniques :

Éditions Elenya
Horreur / Fantastique
117 pages (format broché)
11€ au format broché, ou 4,49€ au format ebook
Lien direct

Mon avis :

Sur les salons, Christophe présente son recueil comme étant une série de courtes nouvelles qui traitent du vide. Pour être honnête, j’ai du y réfléchir après avoir achevé ma lecture. Le vide… qu’entend-t-il par là ? Et puis j’ai compris. Il vaudrait mieux parler de « manque ». Il manque quelque chose à tous ces personnages : un père, une mère, la liberté, ou juste une case.

Le plus de ce recueil, c’est le fil, ténu mais bien présent, qui les relie toutes. On passe de personnage en scène, de scène en personnage avec un petit détail qui relie le récit à la nouvelle précédente. Et lorsqu’on arrive au dernier texte, le paquet est bien ficelé. C’est bien pensé !

La couverture résume bien l’esprit du livre : il s’agit de personnages torturés, chacun à leur façon. Chaque personnage, dans sa douleur, va commettre des actes aux conséquences chaotiques, sordides voire morbide. On est clairement dans le côté le plus sombre de l’être humain, et pourtant, certains textes sont contés avec une finesse presque poétique.

Livre destiné à un public averti, il ravira ceux qui abhorrent les happy end. On pourrait le comparer à « Morts dents lames » paru aux éditions La Madolière, hormis que je trouve « Les Chaotides » mieux construit, plus cohérent et où, certes, la violence est bien présente, mais pas gratuite.

challenge francofou 25

Lu et chroniqué dans le cadre du Challenge Francofou.

2 réflexions au sujet de « Les Chaotides (Christophe Gallo) »

Laisser un commentaire