14 Jan

Le journal d’un écrivain sans succès (Jean-Fabien)

Le journal d'un écrivain sans succès (Jean-Fabien)

« Jean-Fabien n’a pas une vie facile.
Son métier d’ingénieur informatique n’est pas le plus sex-appealant (bien qu’il voue à la gente féminine un culte aussi puissant que secret), ses amis sont assez pénibles (tendance boulet), et il ressemble à peu près autant à Johnny Depp qu’un presse-agrumes à un Boeing 747.
Cependant, un rêve grandit au fond de lui…
Et s’il devenait écrivain ?
C’est déjà plus honnête pour aborder les filles, et peut-être même qu’il se ferait de vrais amis (avec des cheveux en désordre et de belles écharpes blanches).

Si ce n’est pas un projet de vie, ça y ressemble furieusement.

Ha au fait… Jean-Fabien, c’est moi. »

Qu’est-ce que cet ovnis dans ma pile à lire ? C’est même pas SFFF…
Comme quoi, tout arrive !

Je suivais le blog de cet extraterrestre (vous voyez que finalement, y’a de la SF… ou pas) depuis… il venait de le créer, en fait. Bon, j’ai peut-être zappé son actualité pendant quelques mois avant d’y revenir très régulièrement. Mea culpa.
Bref, le « journal » en question m’intriguait. De part son titre, qui m’interpellait  étrangement, et puis parce que le Jean-Fabien, il a vraiment un humour qui détonne ! Il suffit de lire un seul article (au choix, y’en a assez) sur son blog pour s’en apercevoir.

Jean-Fabien s’est déjà présenté. Bien, alors il parle de quoi, ce bouquin ?
Hé bien, de la vie trépidante de JF. De son idée lumineuse de devenir écrivain. Du blog qu’il alimente de billets sur sa façon d’écrire, ou plutôt d’essayer d’écrire… ou encore de chercher sa muse.
Le truc puissant, c’est que ces billets de blog présents dans le bouquin le sont également sur son vrai blog ! -> par là.

Je me suis ainsi rendue compte assez vite que j’avais déjà lu ces billets  (pas tous, mais un bon tiers au moins) lors de leur publication in real life, comme on dit. Enfin real… ou presque.

Entre deux billets, JF nous raconte sa vie au boulot. Ceux qui ont déjà travaillé dans une multinationale y reconnaîtront pas mal de petits détails qui sont pareils dans toutes les grosses boîtes. Le tout évidemment saupoudré de l’humour typique de JF. Parfois un peu lourd et trop caricatural, certes, mais c’est tout le charme de Jean-Fabien.

Le coup du blog sur l’Internet auquel nous avons tous accès autrement qu’à travers notre imagination de lecteur, c’était déjà puissant. Le truc surpuissant, c’est que dans ces mêmes billets (repris donc dans « Le journal d’un écrivain sans succès ») l’auteur parle du roman que Jean-Fabien (le personnage, pas l’auteur… vous me suivez ?) est en train d’écrire. Un livre au thème complexe et difficile à traiter : les femmes.

Ce livre, « La perspective du primate« , vient de sortir début janvier 2014.

Oufti.

Monsieur créateur de Jean-Fabien… dis-moi, dans la vraie vie, tu serais pas directeur Marketing plutôt qu’ingénieur informatique ? Parce là, franchement, c’est du lourd. C’est… c’est… nom de dieu c’est un coup remarquable !

Le journal d’un écrivain sans succès, ce n’est pas un livre coup de cœur. Ce n’est pas un livre aux multiples intrigues habilement entre-mêlées, il n’y a pas de grande philosophie (quoique ?) mais une plume acérée qui, si elle ne fait pas toujours rire, vous donne au moins le sourire.

Ce n’est pas un coup de cœur de lecture, mais ce livre restera à jamais gravé dans ma mémoire pour ce coup marketing théâtral. Et puis j’ai passé un agréable moment de lecture tout de même. D’ailleurs, si un jour j’ai le plaisir de croiser Jean-Fabien (ou son créateur, plutôt) sur un salon, La perspective du primate finira plus que probablement dans ma pile à lire.

Tant que j’y suis, tout blogueur qui en fait la demande par email (voir blog de JF) peut recevoir son livre gratuitement en l’échange d’une critique (qu’elle soit positive ou non). Et ce n’est pas parce que j’en ai profité que la mienne est positive. Que cela soit dit.

2 réflexions au sujet de « Le journal d’un écrivain sans succès (Jean-Fabien) »

Laisser un commentaire