5 Mar

Lady Falkenna – épisodes 1 et 2 (Alizée Villemin)

Lady Falkenna Episode 1

Lady Falkenna – Eve pour les intimes – est une jeune femme au tempérament bien trempé. Chasseuse de l’occulte, elle quitte parfois son domaine niché au sein de l’Angleterre victorienne pour plonger dans un monde où l’emprise de la magie se révèle chaque jour plus importante, où les dragons griffent les ardoises parisiennes et les faëries dansent sur la Tamise…

On m’a demandé d’ajouter quelques détails techniques à mes chroniques. Why not ? Les voici :

Genre : Steampunk / Féerie
Editeur : Lune-Ecarlate
Nombre de pages : 84 (épisode I, version ebook), 57 (épisode II, version ebook)
Prix : l’épisode I est gratuit, le second l’est presque (1,49€)
Parutions : 1 épisode tous les 2 mois, 8 épisodes au total
Evenement Facebook : pour tout savoir sur la série et ses sorties, c’est par là.

J’espère avoir été assez complète, je tenterai de faire de même pour chaque chronique, dorénavant.

Ceci étant dit, qu’est-ce qu’elle raconte, la Lady ?
Comme le quart de couverture le dit si bien, il s’agit d’une femme qui n’a pas sa langue dans sa poche. L’histoire se déroule en époque victorienne : vêtements d’époques, sorties en zeppelin, accessoires à rouages et à lunettes grossissantes… on nage dans l’atmosphère steampunk.
Un genre que j’ai découvert très tard (il y a un an, pour tout vous dire, alors que j’allais moi-même rédiger une nouvelle de ce style qui ne me quitte plus) et qui gagne en importance.

Mais à cette ambiance de vapeur et de cuivre viennent s’ajouter d’étranges créatures féeriques, dont le métabolisme semble fonctionner à l’aide de rouages et non d’organes. Ces étranges créatures (dragons, faëries et autres créatures de mythologie celtique) sont apparues lorsque le premier « oeuf du diable » s’est ouvert, semblant libérer une magie oubliée.

Pourquoi ai-je soudain l’impression qu’Alizée et moi, nous avons eu le même type d’idée ? Hmm ? 😉

J’ai adoré.
J’aimais déjà beaucoup le Dragon Ronchongrand vainqueur du premier tournois des nouvellistes organisé par Aramis sur le site Nouveau Monde.

Alizée sait se servir d’un clavier. Elle sait user des mots justes, crée des personnages bien typés et attachants. J’aime sa plume et l’intrigue de Lady Falkenna m’a happée sans prévenir.
Mais pour qui connait Alizée un minimum, on y retrouve également sa passion pour les chevaux, les dragons (noooooan ?!), et les beaux tissus.

Bon bon bon… Alizée, tu me files la suite et je t’apporte du chocolat artisanal à Zone France, ça marche ?

@ux gens : lisez au moins le premier épisode ! Il est gratuit !

Lecture entrant dans le cadre du challenge « Winter mythic fiction » de Lhisbey.

3 réflexions au sujet de « Lady Falkenna – épisodes 1 et 2 (Alizée Villemin) »

Laisser un commentaire