9 Juil

Critique : Webzine hors-série n°2 YmaginèreS

couv_ymagineres-HS-2-copie-1.jpgCe numéro 2, hors-série du webzine YmaginèreS, reprend les 3 meilleurs textes du concours YmaginèreS / L’Atalante ainsi que les 3 nouvelles gagnantes des Joutes de l’Imaginaire 2012.

J’avais d’ailleurs présenté deux textes pour les Joutes : La Clenche et Le Roi Maudit, qui a terminé à la 4ième place, ex-æquo avec Ange-Louve de Rachel Rostalski. Vous pouvez lire mes deux nouvelles dans la catégorie… Nouvelles (ça ne s’invente pas).

Quant au concours Ymaginères / L’Atalante, je faisais partie du jury. J’ai donc déjà lu ces nouvelles il y a plusieurs mois (un an ?) et je dois encore avoir mes commentaires de l’époque quelques part… par contre, désolée pour les auteurs mais je n’ai que mes propres commentaires 😉

Mais ce numéro ne fait pas que présenter les textes vainqueurs ! Les auteurs et illustrateurs sont aussi mis en valeur et présentés à travers une interview de Christian Perrot.

La Substitution, par Lachesis

A la veille du 21 décembre 2012, les forces du Bien et du Mal se préparent pour l’affrontement qui doit mener à l’Apocalypse. Anges et Démons se rassemblent, mais sont-ils vraiment comme les humains les ont imaginés ?

Illustration d'Elisabeth Kalinowski
Illustration d’Elisabeth Kalinowski

Bon, évidemment, c’est la seule pour laquelle il me manque mon mail avec mes commentaires… par contre, je me souviens assez bien de cette nouvelle que j’avais cotée 18/20. J’avais demandé la suite.
*lance un cailloux sur Lachesis*
Hé ben alors ! Elle est où la suite ?!

Ce récit se lit facilement, et bien qu’il soit long, on s’y plonge si aisément que le temps passe très vite. Quelques fautes d’orthographes sont à noter, mais la qualité d’écriture et du scénario les font vite oublier.

El Diablo del Dormitorio, par Aaron McSley

Gordon est accusé d’avoir assassiné son fils. Terrifié, il est interrogé par deux policiers au commissariat. Il leur raconte alors comment le diable a pris possession de son petit garçon…

Mon commentaire et verdict pour le concours :

Voila une version qui me plaît beaucoup ^^
Dommage que le texte ne soit pas justifié et qu’il y ait tant de points de suspension.
Ca manque aussi un peu de descriptifs (environnement et gestuelle).
16/20 !

Illustration de Vianney Carvalho
Illustration de Vianney Carvalho

Bien sûr, la mise en forme a été revue pour ce webzine. Les points de suspension, c’est bien. Un peu. Quand il y en a trop (comme ici), ça alourdit le texte. Mais tout ça, c’est du détail !

Nous avions reçu énormément de textes sur le sujet du « monstre dans le placard ». Cette version-ci étant contée différemment et dans une ambiance plus sinistre, elle a eu ma préférence.

La Mort du Risque, par Tepthida Hay

L’ensemble des Dieu de la Mort festoient au banquet de Zeus en cette veille de fin du monde annoncée par le calendrier Maya. Ils se sont préparer à terrifier leurs peuples respectifs, qui, le jour venu, ne semblent pas les reconnaître. Que se passe-t-il ? Les Dieux auraient-ils perdu leurs pouvoirs ?
Mon commentaire et verdict pour le concours :
Je donnerais un 15/20.
J’ai beaucoup apprécié le délire entre les différents dieux de la mort.
Je m’attendais par contre à une fin un peu plus explicite…. il manque un petit quelque chose.
Sinon ça se lit agréablement et avec le sourire aux lèvres.
Que dire de plus ? Cette nouvelle est un pur délire ! Outre le fait que l’auteur semble avoir pris son pied autant que le lecteur, il a fallu une sacrée recherche avant de passer à l’écriture. Bien que chacun connaisse la plupart des dieux mentionnés, ils sont ici décrits avec de riches détails.

A la conquête des mers australes, par Mike Mike Barisan

Le dernier Roi des Hommes, Karak l’invincible, est mourant. Atteint par la maladie des cendres, ses poumons ne parviennent plus à suivre ses efforts. Son propre peuple semble le suivre dans la mort. L’eau se fait rare en Morgheleim, où le sol n’est plus que cendres et rocailles. Alors que le moral des hommes est au plus bas, un déserteur Kyrien, l’ennemi juré des Morghiens, annonce au Roi qu’une mer a été découverte. Karak et son peuples survivront-ils aux multiples dangers qui jonchent la route vers cette terre promise ?

Une histoire de Rois, de haine, de vengeance, et surtout : de la baston !
Voici un texte bien chargé en testostérones. Des combats rudes et détaillées comme Mike les aime. Un univers sombre et très étrange (des raies volantes ?! O_o ) qui n’en finit pas de nous surprendre.

Belle plume, bon scénario. J’ai par contre trouvé que le tout rendait un peu trop « dur ». Il manque un regard féminin à ce récit 😉

Que le spectacle commence ! par Solenne Pourbaix

Chaque année, un jeune garçon visite le cirque qui s’installe près de chez lui avec enthousiasme. Jusqu’à ce qu’en grandissant, il s’aperçoive qu’après le passage du cirque, une personne a disparue. Il décide alors de suivre les gens du spectacle…

Illustration de Reya
Illustration de Reya

J’aime les textes de Solenne en général, et elle le sait. Elle a le don de manier sa plume de différentes façons, à
différents niveaux. Ce texte-ci en est le parfait exemple. Sur un même lieu, avec les mêmes personnages, le même récit change peu à peu selon l’œil neuf qu’apporte chaque année au rédacteur du journal.
On le voit grandir, on l’observe découvrir avec effroi que ce cirque n’est pas ce qu’il parait être. Et puis… la fin… elle est juste délicieusement cauchemardesque.

Merci Solenne.

Planète de mes rêves, par Eva Simonin

Rock fait partie de la première équipe chargée de poser le pied sur Mars et d’explorer cette planète. S’il s’y est préparé depuis l’enfance, c’est parce qu’un étrange rêve le hante. Ce rêve est comme un appel de Mars, le désert rouge l’hypnotise. Une fois enfin arrivé à destination, Roch déchante. Son rêve n’était finalement qu’une hallucination. Et pourtant le songe s’enracine de plus belle en lui, devenant plus net. Mars aurait-elle un message a délivrer ?

De la SF. Enfin !
Mais pas seulement. On pourrait qualifier cette nouvelle de drame psychologique sur fond de science-fiction. J’aime beaucoup. Cette histoire, très bien contée, n’est ni blanche ni noire. Impossible de dire ce qui se passe réellement pour Rock : hallucine-t-il ou tout cela est-il bien réel ?

 

En conclusion, six nouvelles gagnantes à découvrir de toute urgence dans ce hors série n° d’YmaginereS !

Et n’oubliez pas que chaque auteur et illustrateur a été interviewé. Ça vaut le détour ! 😉

JLNN

Chronique rédigée dans le cadre du challenge JLNN de Lune.

2 réflexions au sujet de « Critique : Webzine hors-série n°2 YmaginèreS »

  1. Merci pour la critique ! Je suis un peu loin là (en vacance en Islande plus exactement). Je suis sur un gros projet (gros = j’ai décidé de me lancer dans une course d’endurance pour faire un bouquin comme tout le monde quoi), mais promis j’y penserais. Bon courage à toi aussi !

Laisser un commentaire