9 Mai

Critique : webzine Chrysalide n°2

CaptureLa lecture et le jeu de rôle m’ont amenée à l’écriture. L’écriture m’a amenée à rencontrer d’autres auteurs et ainsi à faire de merveilleuses découvertes.

Le tout jeune webzine « Chrysalide » en est une.

Chrysalide est le petit cocon dont a accouché le blog/forum dédié à l’écriture : Plume Imag’in Air. Leur but est de faire connaître les artistes non professionnels francophones en publiant leurs œuvres à travers la toile, qu’il s’agisse d’écrits ou d’illustrations.

Chrysalide est un tout jeune webzine, mais qui rassemble déjà beaucoup de monde et des articles de grande qualité. Au sommaire de ce second numéro, il y a des interviews d’illustrateurs, des critiques de romans, plusieurs BD’s, quelques poèmes et surtout… 8 nouvelles dont je vais vous parler ci-dessous :

Bhas, de Kara Smith

Très bizarre, comme approche. On se demande qui est cette mystérieuse fille aux cheveux blancs jusqu’au dernier mot. Le texte est court mais réussit à nous emmener hors du temps, dans un lieu qui prend vie dans notre imagination jusqu’à ce que la fille dévoile son nom et là, tout s’arrête.
Intriguant. Voila le mot qui résume parfaitement cette nouvelle.

Le premier calculateur de Babbage, de Denis Blaizot

Ah! Ici, on change complètement d’environnement pour entrer dans un mélange entre la SF et le Steampunk. Un inventeur des années 1820 est interpellé par deux hommes étrangement vêtus qui lui demandent de les rejoindre en Europe pour travailler avec eux sur un projet qui ne peut que l’intéresser. Il est encore loin de se douter de l’objet historique sur lequel il va se pencher.
C’est assez bien ammené. Court, simple et assez bien écrit que pour nous faire croire que nous participons nous-même à ce projet si grandiose. On sort de ce texte aussi fier que monsieur Babbage !

Héritage, d’Alizée Villemin

Haha, Alizée… la fameuse gagnante du tournois des nouvellistes organisé par Aramis et son blog Nouveau Monde. Son Dragon Ronchon a remporté le premier tournois. Sachez qu’un nouveau tournois est actuellement en cours. Une nouvelle d’Alizée sera publiée ce mois dans le webzine n°2 (décidément) de Nouveau Monde.

Héritage, c’est un peu l’histoire des fils et filles de Walder Frey, gardien des Jumeaux dans Le Trône de Fer. Vous savez, celui qui a tellement de fils et filles qu’il ne sait plus qui s’appelle comment ? Et bien imaginez que le vieillard viendrait à mourir et que sa descendance se mettait à se battre pour prendre sa place…
C’est ce qu’a brillament décrit Alizée, dans un autre monde, à une autre époque et avec d’autres personnages. Même si on s’attend un peu à
la fin, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce texte brillament rédigé.

Lazuli (chapitre 3), de Salyna Cushing-Price

Hé bien là… en fait… je ne me suis aperçue qu’après avoir lu toute la « nouvelle » qu’il s’agissait en réalité du chapitre 3. Et bien entendu, je n’avais pas lu les deux premiers chapitres.
Pour tout vous dire, c’est assez suggestif que pour entrer dans l’histoire sans avoir lu le début. Ce texte m’a donné envie de me pencher sur les autres, ce que je vais d’ailleurs faire sous peu !
J’ai juste eu envie de hurler « non mais je veux la fin ! Ça ne peut pas s’arrêter ainsi ! ». Et effectivement… ça ne s’arrêtera pas là ! Tant mieux !

Les glaces éternelles, de Robin Maillard

Batailles épiques, (super?) héro vaillant et désireux de plaire à son Roi, quête épique et fin… peut-être un peu tragique. Le vers des glaces serait-il inspiré de Dune ? Sa gueule pleine de dents et son sang bleu m’y ont beaucoup fait penser. Mais le récit en lui-même en est très différent.
Les nouvelles centrées sur les combats ne sont pas mes préférées, mais celle-ci a tout de même capté mon attention. Et la fin se sirote avec ou sans paille 😉

Shadow Circus, de Aaron McSley et Silhoe C. Madden

Je pense qu’il s’agit de la nouvelle que j’ai probablement la moins aimée. Non pas qu’elle soit mauvaise, loin de là. Peut-être un peu trop stéréotypée… je n’ai pas été surprise le moins du monde par la tournure qu’on pris les événements. Sans doute est-ce pour cela ?

Sombre-Masque – La Sphère de Vie, de Scalp (Pascal Bléval)

La nouvelle la plus longue de ce webzine !
Cette fois, Pascal ne nous a pas pondu une nouvelle en 1h30 top chrono ! 😉

En plus de me découvrir un autre point commun avec cet auteur (il est de profession comptable, comme moi… enfin, avant que je ne change d’orientation récemment), voici qu’en plus il introduit une fée comme second personnage pour sa nouvelle ! Fée qui n’est pas sans me rappeler Magie, évidemment.

Ce récit semble fort inspiré des jeux de rôle à la Baldur’s Gate. Il y a toujours une tour truffée de pièges avec un mage en son sommet qui y effectue des recherches bizarres… et bien nous y sommes. Mais Pascal ne s’est pas contenté de nous raconter les exploits d’un voleur parti quérir les richesses d’un puissant magicien. Il a créé des personnages riches et aux pouvoirs très intéressants dans un royaume qui lutte contre un nécromancien bien déterminé à s’accaparer du monde des humains comme celui des fées.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette nouvelle, et plus particulièrement le personnage de Yosht.

L’ère des guerriers (chapitre 2), de Inari

Haha ! Cette fois j’ai vu le « chapitre 2 » et je ne me ferai pas avoir !
Je n’ai donc pas encore lu ce chapitre 2 et n’en parlerai pas tout de suite. Je préfère passer par la case départ.

JLNN

Conclusion

Cette chronique entre dans le cadre du challenge JLNN du blog Un Papillon dans la Lune, et c’est pour cette raison que je n’ai parlé ici que des nouvelles. Elles sont toutes d’un très bon niveau et je suggère à tous les lecteurs de l’imaginaire d’aller les lire. Les autres articles sont également intéressants et pour les amateurs de BD, il y en a pour tous les goûts.

Un appel à textes et à illustration figure en fin du webzine. Je me tâte pour y participer !

2 réflexions au sujet de « Critique : webzine Chrysalide n°2 »

Laisser un commentaire