21 Avr

Critique : Le second événement (Ludovic Klein)

sales-betes-bis_jpg_640x860_q85Cette nouvelle est diffusée gratuitement au format epub (lisible sur pc avec Adobe Digital Edition, gratuit lui aussi) dans le but de promouvoir l’anthologie « SALES BÊTES ! Animaux étrangers & délires zoomorphiques », par Les Artistes Fous.

Les Artistes Fous ont décidé de financer leur projet via Ulule. En voici les raisons :

En tant qu’association à but non lucratif, notre volonté est d’offrir au lecteur un ouvrage de qualité pour un prix modique ; en conséquence, notre prix de vente est bas et notre marge minime. D’où l’importance pour notre structure d’un appel à financement sur Ulule, qui nous permettra de proposer une qualité d’impression supérieure ainsi qu’un tirage plus important à ceux de notre premier recueil.

Ce recueil regroupera 20 nouvelles d’auteurs inconnus pour la plupart, mais également quelques noms en bonne voie pour la célébrité. Chaque nouvelle sera illustrée et il sera possible d’obtenir l’anthologie en version papier ! Mais pour cela, le financement sur Ulule doit atteindre les 100%… alors, à vos cartes de crédit !

Mais parlons un peu de ce « Second Evénement » : le tout premier mot m’a agacée. « Tu ». Mais pour qui il se prend, le Ludo, à me tutoyer et à parler de ma vie alors qu’il ne sait même pas comment je m’appelle ?! Hmm, ça commence mal. Bon, passons, on va voir de quoi il en retourne. Et voilà qu’il se met à parler de moi comme si j’étais un chat. L’idée est tentante… mais je suis allergique aux poils de chat. C’est pas de chance !

Puis vient le premier événement, et tout bascule. Le chat n’est plus qu’ombre parmi les décombres et va muter en… quelque chose.

La nouvelle « Le Second Evénement » est courte. Très courte. Et pourtant Ludovic Klein arrive à en dire beaucoup sur ces quelques paragraphes. Les mots percutent, le message transmis est clair. Je n’en dirai cependant pas plus sur l’histoire de ce récit car il est trop court pour pouvoir être résumé. Sachez que ces quelques pages sont très imagées. On ne peut pas vraiment parler d’intrigue… il s’agit plutôt d’une tranche de… de quoi au juste ? J’ai moi-même difficile de placer un mot pour définir cette nouvelle.

Le format epub indique 13 pages, mais si on enlève les pages de présentation, il n’en reste en réalité que 4. Lire cette nouvelle ne vous prendra pas plus de 10 minutes. Pour vous faire un avis, mieux vaut prendre 10 minutes de votre temps et lire cette nouvelle vous-même. Le fameux « je n’ai pas le temps » n’est pas une excuse, vous pouvez même l’imprimer et le lire pendant que vous allez aux toilettes, vous n’aurez rien perdu Feeling Good

Vous pouvez télécharger gratuitement la nouvelle ici.
Lune a également lu et chroniqué cette
nouvelle, c’est par là.
S’il vous faut un troisième avis avant de sacrifier vos 10 précieuses minutes, Cornwall a également lu et critiqué ce récit sur son blog.

Nouvelle lue et chroniquée dans le cadre du challenge JLNN organisé par Lune sur son blog : Un Papillon dans la Lune.

Laisser un commentaire