26 Mai

Critique : Le Cycle d’Ardalia – tome 2 (Alan Spade)

couv_eau_turquoise_face_avantQuart de couverture :

Le long de la Grande Déchirure et au cœur du volcan Ixal, Valsshyk l’Immolé s’agite. Les créatures corrompues par ses miasmes purulents se font chaque jour plus nombreuses. Entre les murs ardents de Sinista luisent les glaives, haches et lances d’ambreroche d’une armée de réprouvés. Le jour s’approche où le nexus retenant encore le Dieu sombre s’effondrera. Alors, les nylevs surgiront des abysses… Messagers du destin, Pelmen, Xuven, Teleg, Elisan-Finella et Lominan s’empressent. Hélas ! Bientôt éclatent des dissensions et les chemins se séparent. Qui, des enfants d’Aoles ou de Malia, parviendra à avertir le monde d’Ardalia du péril ? Au moment d’affronter les serviteurs du Feu sacré, le souffle d’Aoles et le pouvoir de l’Eau turquoise suffiront-ils ?

J’achève ma lecture quelques jours à peine avant la sortie du troisième et dernier tome de ce cycle. Si c’est pas beau, ça ?

J’avais été ravie par le premier tome, je le suis tout autant avec le second. Eau Turquoise est un peu différent en cela qu’il ne tourne plus uniquement autour de Pelmen, mais présente aussi le point de vue de Lominan. Le monde des Malians nous est ouvert et le découvre d’une façon nouvelle.

Pelmen et les Hevelens ne sont cependant pas écartés : le cavalier d’algam reste le personnage principal. Son périple pour retrouver (et surtout ramener) son ami Teleg est un échec. Mais d’autres aventures bien plus périlleuses encore l’attendent…

Dans ce volume, beaucoup de clichés (le Thaumaturge, les Malians corrompus, l’amnésie de… non, pas de spoiler!). Cependant on comprend leur utilité pour la trame du récit et ils sont utilisés à bon escient, sans trop de lourdeur.

Eau Turquoise est probablement le tome le plus sombre et pessimiste du Cycle d’Ardalia. On se demande comment Alan Spade va réussir à amener un peu d’espoir dans son dernier volume, car la quête de nos amis semble vouée à l’échec tant la puissance de Valsshyk est grande et la corruption omniprésente. Sans parler des guerres interraciales qui n’arrangent rien à l’histoire !

Bon, plus qu’à attendre quelques jours avant le dénouement !

Le troisième volet du Cycle d’Ardalia, intitulé « Les Flammes de l’Immolé » est déjà disponible en pré-commande (avec la version numérique offerte pour toute pré-commande du format papier). Sa sortie officielle est prévue pour le 5 juin 2013.

Les dates de dédicaces sont disponibles sur le site de l’auteur.

Si vous voulez en savoir plus sur Alan Spade, je vous invite également à vous rendre sur le site YmaginèreS où se trouve une interview réalisée par… moi-même.

Laisser un commentaire